Nepal

 Lucky you! It's a new day - go vote for your favorite photos!

Recent Galleries

Kathmandu Valley : Photographs from around Kathmandu Valley

Kathmandu Valley

Sujoy Das

Photographs from around Kathmandu Valley

Updated: Dec 15, 2014 5:45pm PST

Faces of the Khumbu Himal :

Faces of the Khumbu Himal

Sujoy Das

Updated: Aug 01, 2014 7:28am PST

Annapurna Sanctuary :

Annapurna Sanctuary

dperrault

Updated: Apr 27, 2014 7:17am PST

Langtang : Photographs from the  Langtang Valley , Nepal

Langtang

Sujoy Das

Photographs from the Langtang Valley , Nepal

Updated: Feb 05, 2014 5:46pm PST

NEPAL. : KATHMANDU. POKHARA. HIMALAYA. CHITWAN. BODNATH STUPA. DHULIKHEL. GORKHA. BHAKTAPUR. PATAN.

NEPAL.

worldwidephotoweb

KATHMANDU. POKHARA. HIMALAYA. CHITWAN. BODNATH STUPA. DHULIKHEL. GORKH ...

Updated: Jan 12, 2014 11:21am PST

NEPAL 2012 "BHAKTAPUR" : Bhaktapur - de bhakta, dévot et pura, la ville - ou Bhadgaon - ou encore Khwopa en newari - est une ville du Népal située dans la zone de la Bagmati, à 13 kilomètres à l'est de Kathmandou et à 1 401 mètres d'altitude. La ville comptait 61 405 habitants en 1991. Sa population actuelle est évaluée à 165 000 habitants.
La ville fut fondée par le roi Ananda Deva Malla au xiie siècle. Initialement, elle aurait été édifiée selon un plan en forme de conque, et sous le nom de Khwopa, pour devenir la capitale des râjas Malla qui succédèrent à la dynastie des Thâkurî. Carte plus vraisemblable, celle d'un mandala où la cité est incluse dans un « triangle magique » formé par trois temples de Ganesh à l'extérieur de la ville. Ce triangle est censé la protéger symboliquement. Jusqu'au xvie siècle, Bhaktapur a dominé politiquement et économiquement tout le Népal. Elle a maintenu cette position jusqu'à la conquête gorkha en 1769. Depuis ce temps, Bhaktapur a toujours constitué un monde à part, avec une autarcie économique mais aussi une féroce indépendance.
La plupart des personnes âgées ne comprennent pas le nepâlî. Leur langue est le newari, l'ancienne langue officielle du Népal. L'architecture et l'organisation de la ville révèlent tout l'art des Néwars de la planification. Les quartiers (toles) s'articulent autour d'une place centrale avec un puits ou une source publique et des autels religieux attitrés. Ces toles servent également à protéger les produits des récoltes. Dans le passé, la ville avait acquis son importance grâce à sa position privilégiée sur l'axe Inde-Tibet. Les taxes imposées aux marchandises lui apportaient une grande richesse. Longtemps appelée « la cité des dévots », elle a également su conserver son caractère religieux, car tout y est régi par les dieux.
« Il y a quelque chose d'irréel dans les édifices dans lesquels on se trouve. On a l'impression de figurer sur la scène d'un théâtre, au milieu des décors. On s'attend à entendre un coup de sifflet et à voir surgir des machinistes qui soudainement enlèveront ces palais et ces temples fantastiques »
Alexandra David-Néel, Au cœur des Himalayas

NEPAL 2012 "BHAKTAPUR"

maurelchristian

Bhaktapur - de bhakta, dévot et pura, la ville - ou Bhadgaon - ou enc ...

Updated: Sep 09, 2012 10:01pm PST

NEPAL 2012 "PASHUPATINATH" : Pashupatinath est un temple hindouiste situé à 4 km à l'est du centre de Kathmandou. Par extention Pashupatinath désigne l'ensemble du quartier entourant ce temple. Il tire son nom de Pashupati, un des noms de Shiva
Pashupatinath est construit au bord de la rivière Bagmati, la plus sacrée des rivières au Népal. La rivière Bagmati se jetant dans le Gange a le même caractère sacré que celui-ci. Pashupatinath est un temple au toit d’or, maison du dieu Shiva; il n’est pas accessible aux non-hindous.

Shiva, prend ici la forme paisible et bienveillante de Pashupati, le gardien du troupeau, le rassembleur des âmes, celui qui veille sur le royaume du Népal. Un pont permet de traverser la rivière et d’accéder à un long escalier bordé de plusieurs chaitya (chapelles) en grosses pierres grises.
Les berges de la rivière Bagmati constituent l'endroit de prédilection pour l'incinération des hindouistes. Les terrasses destiniées à la crémation sont appelées ghâts. Les castes élevées comme les Brahmi peuvent utiliser les ghâts situées juste en face du temple, en amont du pont.Le mort, enveloppé dans un linceul, repose par terre près d'un bûcher funéraire. Les membres de la famille font trois fois le tour du bûcher en portant le corps. Ils le déposent ensuite sur le bûcher et le recouvrent de paille. Le feu est allumé près de la bouche. Le corps s'embrase. La famille reste là pendant un moment puis descend à la rivière pour le bain rituel purificateur. Le mort brûlera lentement et ses cendres seront jetées à la rivière.

NEPAL 2012 "PASHUPATINATH"

maurelchristian

Pashupatinath est un temple hindouiste situé à 4 km à l'est du cent ...

Updated: Sep 09, 2012 9:57pm PST

NEPAL 2012  "PATAN" : Patan (Lalitpur), 250 000 habitants, est une ville du Népal située dans le district de Lalitpur. Ancienne ville royale, autrefois capitale et ville d'art, Lalitpur (la Cité de la Beauté) est situé à 6 kilomètres au sud du centre de Katmandou, mais avec l'extension des deux villes la seule démarcation visible est la rivière Bagmati.
Patan était auparavant un grand centre d'enseignement bouddhique, comme en témoignent les nombreux monastères éparpillés dans la ville. Lalitpur fut choisie par l'empereur Ashoka, qui serait d'après certaines traditions le fondateur de la cité, pour y élever l'un des quatre grands stūpas qui la ceinturent, situés aux points cardinaux, et serait de ce fait la ville bouddhique la plus ancienne d'Asie. Le centre ville, constitué par la place du Darbâr, Durbar Square, est enchanteur, on dit qu'il a la forme d'une conque, symbole de Vishnou. Là s'élève la statue du râja Yoga Narendra Malla. Le palais, comportant plusieurs cours intérieures, serait dû au râja Siddhi Narasimha qui régna de 1620 à 1661. Un bassin, très ornementé, y fut creusé en 1681.

NEPAL 2012 "PATAN"

maurelchristian

Patan (Lalitpur), 250 000 habitants, est une ville du Népal située d ...

Updated: Sep 09, 2012 4:31am PST

NEPAL 2012 " SWAYAMBHUNATH" : Swayambhunath (devanāgarī: स्वयम्भूनाथ स्तुप, français (rarement):Temple des singes) avec l'important stupa de Bodnath à l'est, est un des plus anciens et le plus saint des sites bouddhistes de Katmandou. Il est situé sur une colline à l'ouest de Katmandou surplombant la ville.Selon le Swayambhu Purana, la vallée entière était occupée autrefois par un lac immense, dans lequel a grandi un lotus. La vallée fut alors appelé Swayambhu, signifiant "auto-créé." Le nom vient d’une flamme auto-générée éternelle (svyaṃbhu) sur lequel a été construit plus tard un stūpa1.
Le Bodhisattva Manjusri eut une vision du lotus à Swayambhu et s'y rendit pour le vénérer. Voyant que la vallée pouvait être une bonne base pour rendre le site plus accessible aux pèlerins humains, Manjusri de son épée ouvrit un passage à Chovar. L'eau fut drainée du lac, quittant la vallée dans laquelle Katmandou se trouve maintenant. Le lotus s’est transformé en une colline et la fleur est devenu le stupa de Swayambhunath.wayambhunath, est parmi les plus anciens sites religieux du Népal. Selon le Gopālarājavaṃśāvalī Swayambhunath a été fondé par l'arrière-grand-père du Roi Mānadeva (464-505), King Vṛsadeva, vers le commencement du cinquième siècle. Ceci semble être confirmé par une inscription endommagée sur une pierre trouvée sur le site<ref="SR" />. L'histoire du site lui-même remonte apparemment à longtemps avant l'arrivée de bouddhisme dans la vallée de Katmandou.
Bien que le site soit considéré comme bouddhiste, le lieu est révéré par les bouddhistes et les hindous. De nombreux rois hindous sont connus pour avoir rendu hommage au temple y compris le roi le plus puissant de Kantipur, Pratap Malla.

NEPAL 2012 " SWAYAMBHUNATH"

maurelchristian

Swayambhunath (devanāgarī: स्वयम्भूनाथ स्� ...

Updated: Sep 09, 2012 4:20am PST

NEPAL 2012  "BODNATH" : Bodnath  est l'un des principaux sanctuaires bouddhistes de la région de Katmandou au Népal.
Son stûpa du XIVe siècle qui domine l'horizon est l'un des plus grands au monde. Il a pris la place d'un stupa plus ancien attesté à l'époque licchavi. La base du stûpa se compose de trois terrasses, représentant un mandala géant que les fidèles peuvent parcourir. On peut y voir 108 niches contenant chacune une statue de bouddha. Cette base représentent la terre, la coupole l'eau, la tour surmontant la coupole le feu, la couronne l'air et le pinnacle l'éther. La base de la tour, carrée, constitue le harmika qui porte les yeux du Bouddha ; la partie supérieure en forme de pyramide allongée se compose de 13 degrés qui représentent le chemin vers l'éveil.
L'afflux de nombreux réfugiés tibétains du Tibet (en Chine) à Bodnath (plus de 10 000 Tibétains ont rejoint cette région depuis la fuite du 14e Dalaï lama en 1959) a entraîné la construction d'une cinquantaine de gompas (monastères). Ils témoignent de l'importance religieuse de ce site, étroitement lié à la fondation de Lhassa car il se trouve sur l'ancienne route commerciale reliant cette ville à la vallée de Katmandou.
Les gompas se signalent par la présence sur leur fronton de la roue du Dharma (Dharmacakra, roue de la connaissance) encadrée par deux daims, en rappel de ceux qui assistaient aux prédictions du Bouddha sur le site de Sârnâth en Inde. On peut visiter de nombreux gompas, comme celui de Jyamchen de l'école Sakyapa du Bouddhisme tibétain ou le monastère de Shéchèn (dont d'autres branches sont présentes au Bhoutan et en Inde, le principal étant au Tibet) de l'école Nyingmapa1.

NEPAL 2012 "BODNATH"

maurelchristian

Bodnath est l'un des principaux sanctuaires bouddhistes de la région ...

Updated: Sep 09, 2012 12:16am PST

Search Nepal